Loading

La réalisation des fresques de Gilamont a débuté

Annoncées depuis une années et validées par le Conseil communal en janvier, les fresques des Tours de Gilamont ont commencé à apparaître en ce début du moins de juin 2010. Une conférence de presse a accompagné les premiers travaux le 31 mai.

Il y avait une bonne cinquantaine de personnes à la conférence de presse convoquée dans la salle du Rocking-Chair: journalistes, mais aussi représentants des sponsors, architectes et artistes, entrepreneurs et chefs de service de la ville.
Si l'historique du projet a été rappelé, c'était surtout la version définitive de la fresque devant prendre place sur la tour blranche qui était le principal centre d'intérêt. 

Même le contenu de l'apéritif était orienté vers Charlie Chaplin, avec trois représentations originale de l'artiste, en particulier celle rappelant la danse des petits pains. Celle-ci constituera d'ailleurs une des composantes de la fresque apposée sur la tour blanche.

Pour les journalistes et les caméras, les peintres muralistes de l'entreprise lyonnaise Cité Création ont fait une petite démonstration de la manière dont ils reportent sur la façade l'oeuvre réalisée par Franck Bouroullec.

Le travail se fait "à l'ancienne", avec du matériel utilisé déjà depuis des siècles. Il s'agit tout d'abord de reporter, au moyen de chablons (appelés "poncifs"), le tracé de chacun des carrés constituant l'oeuvre.
Le tracé du dessin reporté sur les poncifs est marqué de petits trous, au travers desquels une poudre de graphite est posée sur le mur.
Ces pointillés indiquent les points de repère à partir desquels le peintre va poser le vrai tracé au pinceau.
Ensuite viendront le remplissage des surfaces avec différents procédés puis le jeu des intensités. Pour Cité Création, ce projet est d'ailleurs une nouveauté puisque c'est la première fois qu'ils réalisent des fresques en noir-blanc.


Pose des poncifs et dépose de la poudre à travers les petits trous. Après passage au pinceau, on voit à droite le résultat de la petite démonstration.


La réalisation sur la tour blanche devrait être achevée en huit semaines. Cela va en tout cas très vite, à voir le résultat ci-dessus et ci-contre constaté après juste une semaine de travail.