Loading

La Fête multiculturelle a célébré ses 10 ans sous le soleil

Les 25/26 juin 2010, la Fête multiculturelle à la place Robin a bénéficié d'un soleil radieux pour ses 10 ans d'existence. Malgré la concurrence du Mondial de foot, la foule était au rendez-vous, pour un menu à la fois garstronomique et artistique.

Une attention particulière a été portée à la programmation des animations musicales. Voulue comme un véritable festival de musiques du monde, elle a parfois désorienté les communautés étrangères, dont certaines ont fait part de leur mauvaise humeur de n'avoir pas directement contribué au choix des groupes représentatifs.

La vedette de la soirée de samedi était sans conteste la chanteuse grecque Angélique Ionatos (à droite), accompagnée de Katarina Fotinaki.


Le groupe tunisien Amine et Hamza (ci-dessus) et l'ensemble albanais Guralumi Albanian Project (à droite) se sont révélés des musiciens de grande qualité. Toutefois, le caractère exigeant de leur musique a parfois souffert de l'environnement festif régnant autour de la tente. Angélique Ionakos n'a d'ailleurs pas hésité à changer son répertoire pour choisir des airs moins confidentiels.

Le groupe brésilien Planeta Capoeira a présenté des démonstrations dans plusieurs registres très différents ce capoeira. Cela allait de la danse sportive bien connue jusqu'au sport de combat avec engins, voire aux cracheurs de feu. Le tout était rythmé du martelage des tam-tam ou de gros tambours métalliques.

Pour marquer les dix ans de la Fête multiculturelle, dont la première édition a eu lieu en 2001, l'Association présentait sur son stand les affiches ayant marqué les éditions précédentes.


Fidèle au poste, l'Association Trempolin, qui s'occupe des enfants du quartier, animait son habituel stand bricolage toujours très fréquenté.

La présence des associations caritatives et humanitaires, voulue par les organisateurs dès le début, était assurée (ci-dessus) par Français en Jeu, Amnesty International et Les Magasins du Monde.
Parmi les stands nationaux, on trouvait celui des Roumains de Goicea (ci-dessus à droite), avec lesquels Vevey a un accord de partenariat.

 

Grâce au beau temps, les gens ont été nombreux à venir profiter de la soirée à la Place Robin pour se restaurer et se divertir. Le fait d'avoir occupé pour la première fois l'entier de la place, en installant les stands sur le pourtour, a dégagé l'espace central pour les tables et les stands. Cette disposition est à coup sûr une réussite à reprendre pour l'avenir.