Loading

L'automne, saison des galeries

Le dernier trimestre de l'année est toujours celui où les galeries d'art font assaut d'expositions multiples et variées. Cet automne 2010 ne déroge pas à la règle et les galeries attendent le public avec leurs trésors. D'autres vernissages sont prévus à Arts et Lettres (l'artiste veveysan Marolf) et au Quai des Arts le 18 novembre, et ultérieurement chez Zabbeni (Place de l'Hôtel-de-Ville) et Callet-Molin (rue du Simplon).

Roger Dewint au Cadratin

L'atelier-musée de l'imprimeur Jean-Renaud Dagon Le Cadratin, à la rue de la Madeleine, vernissait le 30 octobre une exposition étonnante du graveur belge Roger Dewint (cf. ci-dessus). A la même occasion, les amis du Cadratin pouvaient découvrir les nouvelles publications de l'éditeur, soit huit nouveaux ouvrages imprimés avec un véritable amour du plomb et du papier. Outre ses gravures, Roger Dewint expose une centaine de pièces d'"Art Mail", de l'art postal. Il s'agit d'enveloppes réellement envoyées par la poste et timbrées, toutes peintes avec un art très sûr. Le style évoque plusieurs grands noms du dessin et même de la bande dessinée. Cette exposition mérite vraiment le détour. Elle est visitable durant tout le mois de novembre les vendredis de 14h à 18h et les samedis de 9h à midi.

Santhori au Quai des Arts

On peut profiter encore jusqu'au 14 novembre de l'exposition surprenante de l'artiste pop-art Santhori à la galerie Quai des Arts, au centre du quai Perdonnet. Mêlant peinture et sculpture, ces oeuvres ne laissent pas indifférent.

Jean-Luc de Lucas à l'est du Quai Perdonnet

Toujours au quai Perdonnet mais à son extrémité est, une nouvelle galerie très élégante a pris place dans les locaux de travail d'une entreprise active dans la santé. On peut y découvrir actuellement des oeuvres du photographe neuchâtelois Jean-Luc de Lucas, qui présentent une vision très décalée de la réalité. Montages surprenants et effets de chevelures ou de drapés présentent une vision très esthétisante des tableaux les plus banals.

Les Galeries du Rivage et le Basket à l'Hôtel-de-Ville

L'Hôtel-de-Ville offre à nouveau ses cimaises à une exposition. Il s'agit cette fois des images anciennes réunies par MM. Frei et Zahnd lors de l'inauguration des Galeries de Rivage après rénovation en septembre dernier. Comme ces photos n'avaient pas pu être vues par toutes les personnes intéressées en un seul week-end, il est maintenant possible de les examiner tout à loisir durant tout le mois de novembre dans les trois étages de l'Hôtel-de-Ville. On y découvre non seulement les étapes de la construction des Galeries du Rivage, mais également les marchés qui s'y tenaient durant l'hiver ainsi que toute l'histoire du Vevey-Basket depuis les origines.

Anouk à la Galerie Clément

La Galerie Clément, à la rue des Deux-Marchés, délaisse momentanément les peintres aborigènes qui sont sa spécialité et accueiller une exposition de l'artiste qui signe Anouk. C'est elle qui a réalisé la fresque ornant le mur voisin de la galerie, et on retrouve dans ses oeuvres picturales les mêmes caractéristiques: alternance, selon les époques, de représentations naïves rappelant l'enfance et de splendides ensembles cohérents, montés généralement verticalement sur des toiles verticales.

Les naïfs d'Haïti aux Magasins du Monde

Les Magasins du Monde, en haut de la rue du Conseil, ont un programme complet déjà bouclé pour cette fin d'année et toute l'année 2011. Leur petite galerie du fond du magasin vernissait le 5 novembre une exposition de peintres naïfs d'Haïti. La multiplicité des styles, voire la modicité des prix, peut offrir à chaque visiteur satisfaction à son goût.