Loading

Le Nouvel-An 2010 aussi fréquenté que les précédents

Des conditions météo idéales ont fait du passage de l'an 2010 à 2011 une fête très courue sur la Place du Marché. Plusieurs milliers de personnes se sont réunies pour célébrer l'an nouveau, faire sauter le bouchons de champagne et assister au feu d'artifice.

Comme chaque année, le Théâtre de Vevey offrait deux représentations pour le Nouvel-An. A la fin de la seconde, commencée à 21h, les spectateurs sont conviés à une collation accompagnée de champagne. Après quoi ils se rendent sur la place pour grossir la foule des amateurs de feux d'artifice.

 

 

Le spectacle de la Saint-Silvestre était cette année la pièce de et avec Edouard Baer, "Miam-Miam". Lors du salut final, les comédiens arrosent généreusement les premiers rangs non seulement de cotillons et confettis, mais également de champagne !


La tradition est bien établie que les organisateurs de la Société de développement (SDV) offrent gratuitement des torches aux participants. Par contre, il y a d'autres cadeaux payants qu'on peut s'offrir sur la place.

De tous âges, les amateurs de Nouvel-An sur la Place du Marché commencent à créer de nouvelles traditions. On voit de plus en plus de groupes grimés ou costumés, qui profitent de l'occasion pour faire des photos originales. De quoi alimenter MMS de circonstance et blogs ou pages Facebook.
Les stands n'ont pas chômé, même s'il semble y avoir eu une petite baisse sur le champagne. 

En matière de feu, outre les torches, les tonneaux accueillant des brasiers sont des points de rencontre bienvenus. Cette année pourtant, la température n'était pas si mordante et la chaleur n'était pas un problème.

 

 

 

Pour les jeunes, une soirée DJ et danse était organisée à la salle del Castillo, qui devait durer jusqu'au petit matin. Mais plusieurs autres manifestations de ce types étaient également annoncées dans la ville. Les fêtards n'avaient donc que l'embarras du choix pour finir la nuit.



On peut user des torches de plusieurs manières, selon qu'on est en famille ou pas !

A la fin du décompte, au moment fatidique, les vésuves explosent alors que le chiffre 2011 s'inscrit en lettres de feu.



Le traditionnel baiser de Nouvel-An a toujours la cote...

Les déguisements n'ont pas de relation obligatoire avec le Nouvel-An. Ce n'est pas ce trio hispanisant qui nous démentira.


L'animation visuelle était fournie par le feu d'artifice officiel, qui a duré près de 25 minutes, ainsi que par un DJ de service. Mais les percussions ont également rythmé la soirée.