Loading

Vevey cède ses actions du Vevey-Chexbres aux CFF


Le Syndic Laurent Ballif remet un premier paquet de 500 actions à
M. Philipp Balmer, représentant des CFF en charge de ce projet.

C'est vendredi 27 janvier 2012 que la Ville de Vevey a remis formellement ses actions du chemin de fer du Vevey-Chexbres aux représentants des CFF, comme l'y avait autorisée le Conseil communal l'été dernier. Les communes de Chexbres, Puidoux, Rivaz et St-Saphorin en ont fait de même.

Propriétaire d'une majorité des actions du Vevey-Chexbres quasiment depuis sa création il y a plus de 100 ans, la Ville de Vevey a choisi d'offrir à cette ligne un avenir encore plus prometteur au sein du réseau propre des CFF.
Déjà exploitée par l'ex-régie fédérale, cette liaison entre les deux grandes lignes fédérales a besoin d'investissements pour assurer sa survie et son expansion.
Le Vevey-Chexbres devrait être d'ici une année ou deux la branche la plus ambitieuse du RER déployé autour de la Riviera. Il permettra une liaison directe avec Palézieux, voire, à terme, avec Romont et Fribourg.

Les deux paquets d'actions de Vevey, environ 500 de catégorie A et 500 de catégorie B, ont été contrôlés par M. Balmer et ses collègues MM. Bernard Knupfer et Oliver Couchet. Au terme de la transaction, qui représente une recette nette de plus de Fr. 450'000.- pour Vevey, le Secrétaire municipal, M. Grégoire Halter, appose le sceau officiel de la Ville sur le document de cession.


Après Vevey, c'est au tour des actions de Chexbres (Mme Brigitte Berger, ci-dessus) et de Rivaz (M. Jean-Marc Aeschlimann, ci-contre) d'être apportées à M. Balmer.

Au terme d'une transaction qui couronne une très longue procédure de rapprochement, les représentants des CFF (ci-dessus) et ceux des communes (ci-contre) ont fêté cette étape importante du Vevey-Chexbres au champagne... veveysan !