Loading

Dernière danse de K-Unik le 19 juin 2012

Cette date du 19 juin 2012 est à garder en mémoire, car c'est la fin de K-Unik première manière, celle d'une école de danse née en quelque sorte du Centre de jeunes Equinox et qui s'est développée durant 6 ans jusqu'aux sommets. Les deux jeunes chorégraphes veulent élargir leur carrière mais promettent une suite plus professionnelle.


Mamadou et Joséphine, "Mams" et "Jo" dans le langage de leurs élèves, ont tout donné à cette école de danse hip-hop depuis l'âge de 18 ans déjà, à peine sortis d'Equinox. Aujourd'hui, ils désirent voir du pays, passer au rang de réels professionnels aussi bien comme danseurs que comme chorégraphes. Après le spectacle, une fois les larmes essuyées mais à peine débarbouillés des traces de l'effort, les deux jeunes talents promettent qu'ils ont l'intention de faire naître à Vevey une véritable troupe professionnelle sur l'héritage de K-Unik.


Dans un théâtre municipal plein à craquer, Joséphine et Mamadou ont commencé par se soumettre à l'interview déjanté d'un commentateur très décalé, qui a parfaitement su comprendre l'ambiance de la soirée.


Pendant plus de deux heures de spectacle, la troupe complète de K-Unik, plus de 120 danseurs, a fait étalage de son talent. La première partie était composée de pièces courtes de démonstration, souvent virtuoses. En seconde partie, un spectacle rythmé par les lettres imaginaires échangées par Jo et Mams, au fil d'une relation amoureuse, ont été illustrées par des chorégraphies à thème: amour, révolte, lutte, maladie, tristesse. Par dessus tout transparaissait la tendresse des deux jeunes chorégraphes pour tous leurs élèves.