Loading

Patrick Bron range sa baguette

Après 40 ans de carrière, dont 30 à la tête du Petit Choeur des écoles et 20 comme directeur de Choeur à Corps, Patrick Bron a dirigé dimanche 16 juin 2013 sa dernière représentation. Ses élèves d'aujourd'hui et d'hier lui ont rendu hommage.

C'est un théâtre communal comble qui a tenu à être de la fête au moment où celui qui a incarné le chant choral scolaire et para-scolaire à Vevey tirait sa révérence.
A la fois protecteur et moteur, Patrick Bron a couvé des générations d'écoliers qui ont découvert en sa compagnie le chant d'ensemble. Ils se sont également approprié tout un répertoire de chanson française harmonisé pour être interprété par un choeur d'enfants.
Après avoir créé le Petit Choeur des écoles en 1983, Patrick Bron a remis l'ouvrage sur le métier dix ans plus tard en créant Choeur à Corps, un groupe de chanteurs et surtout chanteuses issu du Petit Choeur. La continuité et la relève du chant choral à Vevey étaient ainsi assurées, avec même la danse en plus.


En première partie de concert, Patrick Bron dirige le Petit-Choeur, avec en mémoire l'âge de cet ensemble d'écoliers, 30 ans cette année.


Présidente de Choeur à Corps, Marie Justo a pris la parole devant le Petit Choeur pour rappeler les liens existant entre les deux ensembles, tous deux créés par Patrick Bron. Celui-ci a brandi sa baguette de chef, qu'il utilisait pourtant peu souvent !

Le spectacle de Choeur à Corps était lui-même divisé en deux parties. Les spectateurs ont pu tout d'abord assister à une dizaine de pièces chantées et dansées, dont une faisant appel à un heureux veinard du public qui s'est retrouvé fort bien entouré.
La seconde partie était un hommage au travail de Patrick Bron, sous forme d'un pot-pourri de morceaux extraits des spectacles de l'ensemble depuis avant 2003. Au final, Patrick Marmy (ci-dessous à droite), qui a repris les rênes de Choeur à Corps depuis une année, a mérité une vague d'applaudissement de la salle.

C'est Patrick Bron qui a repris sa baguette une ultime fois pour diriger le choeur final, regroupant à la fois les écoliers du Petit-Choeur et les chanteuses-danseuses de Choeur à Corps, à qui s'étaient joints de nombreux anciens membres de ces deux choeurs se trouvant dans la salle. Avec au piano le fidèle Léo Chevalley, c'est par l'hymne emblématique de Patrick Bron et ses chanteurs que s'est achevée cette dernière représentation, "L'Aigle Noir" de Barbara.