Loading

Nox Orae au bord du lac et Jazz à la Valsainte

Les 29/30 août 2014 ont offert toute une gamme de musique aux mélomanes. Le second week-end du Festival de la Valsainte accueillait chanson, orchestre déjanté et jazz dans la cour-écrin. Sur le quai Roussy, Nox Orae conviait les amateurs de musiques actuelles remuantes.

Les Veveysans ne savaient plus où donner de l'oreille durant ce week-end. Aux animations musicales de la Brocante et du dernier Marché folklorique se sont encore ajoutés les riffs de guitare et les voix électriques de Nox Orae au quai Roussy et les sons softs et jazzy dans la cour de la Valsainte.

La fréquentation du public a été différenciée selon les événements. La cour de la Valsainte a généralement fait le plein, alors que le public de l'enceinte du quai Roussy (ci-contre) n'a pas vraiment bousculé portillons d'entrée.

La soirée du samedi à Nox Orae avait de quoi attirer le public régional, puisque l'attraction principale était le groupe Solange Lafrange, sociétaire du RKC et membre de l'association Ferme Menthée de Vevey.

 

En milieu de soirée, le groupe Esben & The Witch a constitué une très belle introduction à l'événement à venir (ci-contre et ci-dessous).

Clou de la soirée, Solange Lafrange, dont un commentateur radio avait craint "qu'elle ne frise" vu qu'on annonçait un temps mitigé, a présenté un spectacle moins orienté électro qu'on ne l'aurait imaginé.
Avec choristes et ordinateur, la chanteuse Julie continue à incarner magnifiquement tout un courant des musiques actuelles.


Julie, chanteuse talentueuse et charismatique de Solange Lafrange.

Dans l'écrin de la Valsainte

L'ambiance feutrée de la cour de la Valsainte enserre musiciens et spectateurs dans un cocon cosy permettant une écoute idéale. Après les délires de l'Orchestre Jaune lors du premier week-end, c'était surtout un jazz plus réfléchi qui s'affichait au programme de fin août.

 

 

En ouverture, l'orchestre Esperti Project 1 (ci-contre) a permis d'apprécier en particulier les cuivres.
En deuxième partie de soirée, c'est l'Orchestre Rusconi (ci-dessus) qui a accompagné les spectateurs dans une expérimentation maîtrisée