Loading

Mini-festival du Bout-du-Monde et Noël du RKC

A peine un mois après le Festival du Bout-du-Monde, la boîte à musique de la Place Orientale accueillait un mini-festival pour groupes débutants vendredi 14 novembre 2008. Le lendemain, le RKC invitait ses amis et supporters pour un concert revival des années 70 et 80.

Grâce à la mobilisation de tous les fans et de nombreux parents de ces jeunes musiciens, la soirée a été un véritable succès de public. L'établissement n'a pas désempli de toute la soirée, dégorgeant même largement sur la rue.



Les groupes constitués de la scène rock veveysanne ont eu en 2008 plusieurs occasions de se mettre en valeur lors de manifestations publiques: Animai, Fête de la Musique, Rock 'n Orge, Festival Local, Festival Bout-du-Monde, saison du RKC, etc. La vague enthousiaste qui accompagne cette mise en évidence est réjouissante et entraîne de nombreux jeunes musiciens désireux eux aussi de se présenter au public.
Afin de répondre à cette demande implicite des groupes "débutants", le Bout-du-Monde organisait vendredi 14 novembre 2008 un "mini-festival", ouvert aux musiciens peu aguerris ou aux groupes en formation. Sur les treize formations annoncées, huit ont effectivement tenu la scène de la petite salle de l'est de la ville, animant près de trois heures de spectacles à raison de 20 minutes par groupe.
Le type de musique proposée allait du rock à la balade, en passant par le rap et l'élektro.

Le principal responsable de cette organisation est Tim Messeiller, lui aussi musicien sur la scène veveysanne (photo ci-contre).



Voix, instruments rock ou classique, groupes à
composition diverse, musique électronique
sans véritables instruments, rap: tous les styles ont trouvé accueil
lors de ce mini-festival.

Le lendemain, le Rocking Chair, qui est à l'origine de cette vague rock grâce aux locaux de répétition qu'il peut mettre à disposition des groupes, ainsi que l'Association Tous Artistes Confondus (ATAC) organisaient un concert un peu spécial à l'attention de leurs amis et supporters, parmi lesquels également les responsables politiques ayant accompagné le redressement du RKC ces deux dernières années.
Après un apéritif copieux, la soirée permettait d'écouter le groupe GEN Band, qui joue des reprises des années 70-80, ainsi que le DJ Smog qui animait la salle d'en bas du RKC.

Ci-dessus, le Président du RKC, M. Michel Bersier, accueille les invités.

Dans cette rubrique