Loading

La rue de l'Hôtel-de-Ville change de sens

Depuis début juillet 2010, le sens de circulation à la rue de l'Hôtel-de-Ville a été modifié. Il n'est dorénavant plus possible de la descendre en direction du lac et d'accéder ainsi à la Place du Marché. Elle n'est plus utilisable que comme ceinture autour de la Vieille Ville, en provenance du quai.


Les travaux de peinture ont été entrepris début juillet, avec en particulier l'agrandissement du parc à deux roues sur toute la partie supérieure de la rue, ainsi que la création d'une piste cyclable utilisable à la descente.

Le planning des travaux prévus à la rue de l'Hôtel-de-Ville, qui s'inscrivent dans le cadre de la mise en séparatif des égoûts de cette partie de la ville, a été respecté. En effet, début juillet, le bas de la rue a été refermé et la circulation a pu être rétablie pour les mois d'été, comme annoncé. Cela permettra notamment une exploitation optimale des terrasses, qui ne seront plus perturbées par le bruit et les nuisances des travaux.

Dès le mois d'octobre, ce sera au tour de la partie supérieure de la rue d'être éventrée pour y installer les nouveaux tuyaux. Cela correspondra également avec la fin des travaux de transformation de l'ancien magasin Kramer en un Gîte urbain de 18 studios, qui seront gérés par le Bistro de l'Hôtel-de-Ville.

Comme l'indiquait la communication faite en mai dernier au Conseil communal, la réouverture de la circulation s'est faite dans le sens sud-nord, depuis le quai. Il est en effet prévu qu'il n'y ait plus d'accès à la Place du Marché de l'est par le quai. Les véhicules désireux d'accéder à la rue de l'Hôtel-de-Ville doivent dorénavant le faire depuis la rue du Centre et la place de l'Ancien-Port. Cette modification sera ancrée dans le futur plan de mobilité de la ville lorsque l'ensemble des travaux touchant le centre ville seront terminés.

 

 

En plus du changement de sens, il a été introduit une modification supplémentaire avec l'autorisation de circuler en vélo dans les deux sens, comme l'indique le panneaux peint au pochoir sur la chaussée.