Loading

Léman Tradition à Vevey: 1ère édition bénie du ciel

Du vendredi 30 juillet au dimanche 1er août 2010, Vevey a accueilli sur le quai Perdonnet sa 1ère édition de Léman Tradition, la rencontre des barques anciennes du lac, qui avait connu précédemment depuis 2001 huit éditions à Villeneuve. Conjuguée aux festivités du 1er Août, au Marché Folklorique, à la Kermesse du Vétéran, cette manifestation sous le soleil a connu un succès éclatant. L'averse survenue dimanche soir n'a pas découragé la foule de venir assister au bord du lac au traditionnel feu d'artifice.

Lors d'une brève partie officielle vendredi en fin d'après-midi, le Président de Léman Tradition, M. Alexandre Lachat, a rappelé que cette manifestation avait connu depuis 2001 huit éditions à Villeneuve.
Après quelques déboires rencontrés lors des éditions précédentes, l'année 2009 a été sacrifiée pour trouver un nouvel emplacement.
C'est ainsi que les autorités de Vevey ont été sollicitées pour accueillir dorénavant cette manifestation.
Ainsi que l'a rappelé le Syndic Laurent Ballif, la Municipalité a très rapidement compris l'intérêt d'une telle manifestation, offrant à un très large public une occasion de se divertir et d'admirer les superbes voiliers anciens du Léman. En plein combat pour sauvegarder la flotte Belle-Epoque de la CGN, le moment s'avérait tout à fait opportun.

Evénement musical avec les prestations d'un ensemble d'une vingtaine de cors des Alpes.


Le buffet comprenait d'étranges pains-surprises sculptés en forme de voiliers. Sur le lac, l'animation musicale était assurée par le bateau transformé en orgue à vapeur, très spectaculaire (photo de droite).

Le public avait la possibilité, durant les trois jours de la manifestation, de participer à des croisières sur les cinq bateaux présents: la Galère, la Neptune, la Vaudoise, l'Aurore et la Savoie.
Alors que les barques à voiles latines disposaient d'un ponton provisoire installé devant l'Hôtel des Trois-Couronnes, la Galère, plus haute sur l'eau, devait embarquer et débarquer ses passagers depuis l'embarcadère de la CGN Vevey-La Tour.

En fonction des vents, les bateaux ont marché à la voile ou au moteur. La Galère, pour sa part, a navigué à voiles lors de ses démonstrations mais a dû se contenter du moteur pour les croisières, son permis de naviguer étant encore provisoire pour le transport de passagers.

 

La Neptune au ponton et la Galère à l'embarcadère attendent leurs passagers.


La plus petite des barques latines, l'Aurore, pouvait transporter une douzaine de passagers.

Les photos des bateaux passant et repassant devant la Fourchette de l'Alimentarium auront pris place dans de nombreux albums souvenirs.


Des démonstrations aériennes ont complété le programme nautique. Il y a eu d'une part des exercices d'acrobatie impressionnants à trois reprises durant le week-end, ainsi que l'apparition de la patrouille de voltige de l'armée dans le ciel veveysan le samedi.


L'équipage de la Vaudoise au repos.


La Galère à la voile, en démonstration le vendredi.

Alors que la matinée du vendredi était encore un peu grise, le soleil a fait son apparition dans l'après-midi et a brillé sans interruption durant les trois jours de la manifestation.

Le public a été nombreux à monter sur les bateaux pour une brève visite ou une croisière autour du Haut-Lac. Les stands de nourriture et de boissons ont très bien marché et les conditions idéales du quai Perdonnet ont permis à tous les visiteurs d'avoir la meilleure vision possible de ce superbe spectacle.