Loading

Pour son 7e anniversaire, Pictobello se trouve un parrain

La 7ème édition de Pictobello s'est déroulée samedi 27 août 2011 aux emplacements habituels à Vevey. Une vingtaine de dessinateurs ont oeuvré en public, malgré un méchant orage en début de matinée. Le parrain de cette édition placée sous le thème du western s'imposait: Derib.


Tout au long de ce samedi matin, les promeneurs et les amateurs de dessin ont pu suivre l'évolution des oeuvres réalisées à la Place de l'Hôtel-de-Ville, sous la Grenette, à la Gare et au bas de la Place du Marché. La matinée avait pourtant mal commencé, avec un orage surprise en début de matinée qui a obligé le Délégué à la Culture de la Ville, M. Stefano Stoll, à passer au foehn toute les feuilles recouvrant les panneaux !

Les dessins demeureront en place jusqu'au 27 septembre, après quoi il céderont la place... à l'affichage politique des élections fédérales. Les personnes intéressées peuvent commander l'ouvrage qui, comme chaque année, sera réalisé en reproduisant tous les dessins de cette édition 2011.


Les styles sont multiples, tout comme les outils. Cela va du feutre ou du pinceau très orthodoxe à la technique du Français Matt Konture, qui peint... avec ses dredlocks !


Le travail concret des artistes a beaucoup intéressé les amateurs de dessin. Il faut dire qu'une telle manifestation est également l'occasion de se familiariser avec les techniques, comme le mélange des couleurs (ci-dessus) ou les choix "stratégiques" pris durant la réalisation par l'artiste: ébauche au crayon ou pas, installation des masses, encrage léger ou grands à-plats, tout distingue l'un de l'autre.

Grands à-plats noirs, choisis pour rendre dramatique un scène pourtant parodique du cow-boy face au robot.

Dessin parodique très élaboré, style "mexicain", poussant la logique du second degré à son stade ultime.

Dessin psychédélique combinant les clichés du western à la modernité d'un Las Vegas de la mort.

Dessin psychologique mais dans le style parodique, école "Pilote" avec ses clins d'oeil ironiques dans l'usage des mimiques excessives.

Découpage audacieux, faisant référence simultanément aux vieux films muets et au jeu vidéo.

Image impossible, rappelant les caricatures de presse et le surréalisme.


En fin de journée, le vernissage officiel de la manifestation a eu lieu sous la Grenette en présence du Syndic Laurent Ballif et de la Municipale de la Culture Mme Annick Vuarnoz. M. Stefano Stoll s'est félicité du succès croissant de cet acte de véritable création qu'est Pictobello depuis sa première édition. Il a remercié tout particulièrement les artistes, qui acceptent d'offrir ainsi au public une oeuvre éphémère, qui disparaîtra au moment de démonter les panneaux à la fin du mois de septembre.

Parrain de l'édition 2011, le dessinateur boéland Derib avait naturellement une place d'honneur. Malgré ses obligations de dédicace, il a réalisé en public, sous la Grenette, un grand panorama de son personnage fétiche Buddy Longway et de son épouse Chinook. Ce dessin se trouve actuellement à la Place de la Gare.


Consacrant une partie de la matinée à la dédicace à la Librairie de la Fontaine, Derib a fait face vaillamment à une armée d'amateurs d'art de tous âges. Son personnage du petit Indien Yakari séduit beaucoup les enfants.

Ci-contre, Jean-Marie Racine (à gauche), propriétaire de La Fontaine, apprécie de voir parmi les "clients" de Derib le conseiller communal Charly Teuscher.